Notre Couverture :

Caza

Caza, de son vrai nom Philippe Cazaumayou, naît à Paris en 1941, dans une famille de dessinateurs. Il travaille dans la publicité, avant de s’orienter vers la bande dessinée. C’est alors Kris Kool, BD de SF à tendance psychédélique, qui sort en 1970 chez Éric Losfeld. Il réalise des illustrations pour Opta, des planches pour Pilote, des couvertures des plus grands romans de SF et d’heroïc-fantasy chez J’ai Lu. À la naissance de Métal Hurlant, il fournit de la SF mythologique : Sanguine, L’Oiseau-Poussière… Dans Pilote, il attaque des histoires courtes caricaturales (Scènes de la vie de banlieue) puis, se consacrant définitivement à la SF, L’Âge d’Ombre. Il publie Laïlah aux Humanoïdes Associés et travaille avec René Laloux au film d’animation de long métrage Gandahar, d’après le roman de Jean-Pierre Andrevon. Dans les années 90, il se consacre à une longue série de BD : Le Monde d’Arkadi. Il œuvre dans le domaine du jeu, publie Nocturnes chez Delcourt, co-scénarise et dessine un nouveau film d’animation, Les Enfants de la Pluie, réalisé par Philippe Leclerc d’après un roman de Serge Brussolo (DVD chez MK2). Il crée encore et toujours de sublimes couvertures pour J’ai Lu, L’Atalante et quelques autres
éditeurs.
En 2015, il co-signe avec Gudule Contes à vomir debout, qui paraît chez Armada quelques mois après la disparition de l’autrice. En 1993, la Maison d’Ailleurs d’Yverdon a consacré à Caza une grande exposition rétrospective. Sept ans plus tard, c’était au tour du festival Utopia 2000 de Nantes d’en faire autant, tandis que Richard Comballot lui dédiait
une monographie chez Mosquito. Son blog : philippe-caza.blogspot.com
Sa boutique : www.bdebookcaza.com