EXTRAIT DE L'INTRODUCTION


Le zombie est une figure du double, du refoulé et d'apocalypse. L'image est symptôme : elle est le reflet d'une culture à un moment donné de son histoire. Le zombie n'est pas une figure simple et unifiée. Cadavre et reflet de nous-même, monstre sanguinaire et individu traumatisé, victime et coupable : le zombie incarne toutes ces figures successivement et parfois même à la fois.

Le zombie est un révélateur de notre société. Il représente les angoisses et les peurs de celle-ci. Il est une très vieille figure qui nous rend compte de l'histoire et de l'évolution des cultures qui se le sont appropriées. Il prend différents sens en fonction des contextes en gardant tout de même une certaine cohérence : il reste une figure d'inquiétude.

(...)

Ludivine Picot